Bienvenue !

Je suis sage-femme diplômée d'Etat depuis 2002, maman de deux petites filles et installée en libéral depuis janvier 2012 à Venelles, ou je vis également.

Après 10 ans d’activité hospitalière en maternités de niveau 3 (HôpitalSaint-Vincent-de-Paul à Paris XIV, puis Hôpital Nord à Marseille), je suis heureuse de m’être tournée vers ce mode d'exercice, qui me permet d'être plus proche des femmes, et plus présente tout au long de leur vie.

 

 

Ce site a pour objectif de me présenter, de vous faire connaître la profession de sage-femme et mon activité, et de vous aider à me contacter.

Quand consulter une sage-femme libérale ?

 

En dehors d’une grossesse :

 

Pendant la grossesse (accompagnement"semi-global"*):

 

Après l’accouchement :

La sage-femme peut donc, si vous les souhaitez, être présente tout au long de votre vie de femme ou plus ponctuellement pendant votre grossesse.

Elle a toutes les compétences pour vous suivre intégralement si vous n'avez pas d'antécédents particuliers et tant que votre grossesse ou votre suivi gynécologique sont "physiologiques" (c'est à dire sans pathologie). En cas d'anomalie, la sage-femme a la responsabilité de vous adresser à un gynécologue pour la suite de la prise en charge, qui devient alors conjointe.Elle travaille donc en étroite collaboration avec les gynécologues et les maternités de son secteur.

* S’il exclut le temps de l’accouchement, l'accompagnement "semi-global" permet cependant de proposer un suivi très personnalisé, au plus proche des attentes des femmes et des couples.

Ce suivi s’inscrit dans un travail en réseau dont la sage-femme référente est le pivot : elle coordonne et fait le lien avec les autres professionnels qui interviennent au cours de la grossesse et au moment de l’accouchement.

La sage-femme reste l’interlocuteur privilégié des premières semaines pour toutes les questions autour de l’allaitement,du maternage, du rythme et des pleurs du bébé…
La durée de cet accompagnement semi global, débuté tôt dans la grossesse et se terminant quelques mois après la naissance permet d’établir une réelle relation de confiance et d’écoute, satisfaisant à la fois les femmes et couples et les sages-femmes qui le pratiquent.
Cette place que la sage-femme peut prendre au long de la grossesse est malheureusement encore souvent méconnue. Il serait pourtant intéressant que ce type d’accompagnement personnalisé se développe quand la demande n’est pas d’accoucher à domicile.

 [source : www.ansfl.org]

Honoraires et prise en charge

La profession de sage-femme est une profession médicale à accès direct.

Ses honoraires sont pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie pendant la grossesse (du 6éme mois de grossesse au 12ème jour après l'accouchement) et pour la consultation post-natale et la rééducation post-natale.

En dehors de la maternité ses honoraires sont remboursés à 70% sécurité sociale et à 30% par votre mutuelle, comme chez n'importe quel praticien conventionné.